Petite histoire de la salsa cubaine

La Salsa est née vers la fin des années 60, elle a pour origine le Son, le Chachacha, le Mambo et le Jazz, elle est à la fois sensuelle et énergique.

 

La Salsa, la Danse

La richesse de la salsa cubaine est qu'elle peut se danser de diverses façons, en couple bien sûr mais aussi "suelta" (en pas solos chorégraphiés), à trois (un cavalier fait danser deux filles) et en rueda de casino (en cercle où le meneur annonce différentes figures qui font changer les partenaires).

La rueda est spécifique à la salsa cubaine, son succès est dû au fait qu'elle permet de faire danser de deux à trente couples tout en s'amusant et de varier les passes à l'infini.

 

La Salsa, la Musique

La salsa est très riche musicalement, cela est dû à ses origines afro-cubaines mélangées au jazz.

Les instruments indispensables à la salsa sont

Les percussions : clave, campana, maracas, bongo, congas, timbales et güiro,

Les instruments à cordes : guitare, contrebasse, clavier et parfois le violon,

Les instruments à vent : trompette, saxophone, trombone et flute traversière.

Comme l'arc en ciel, la salsa change de couleurs au gré des musiciens qui l'interprètent, la multitude de styles lui permet d'évoluer depuis plus de 50 ans sans prendre une ride !

 



Tags : danse salsa, histoire de la salsa, musique salsa